Illustration : les textures du papier et la mode en 1880

Le premier exercice portait sur les papiers supports de nos illustrations. Nous devions créer un dessin et ensuite choisir trois types de papiers très différents et trouver les meilleurs techniques appropriées. Mon choix s'est porté sur un papier cadeaux en kraft imprimé sur le quel j'ai expérimenté les crayons de couleur, la gouache et le stylo bille.

papier cadeau kraft imprimé.

Ensuite j'ai essayé un papier couché d'imprimerie sur le quel j'ai utilisé des pastelles à l'huile et à l'eau. J'ai ensuite gratté dans la matière pour faire ressortir des arêtes plus claires.

Papier couché satiné épais.
Pour finir j'ai fait mes premières armes (avant l'illustration de la maison de la biquette) avec l'aquarelle sur un papier très épais (300g) et un grain assez marqué.

Papier aquarelle 300g.

Le deuxième exercice portait sur les costumes des années 1880-1890 que pouvaient porter les clients de la grenouillère (guinguette très prisée des peintres à l'époque). Rien d'imposé dans la technique ou le papier mais par contre un format précis et surtout il fallait être très précis dans l'exactitude des vêtements ( la morphologie aussi comptait mais je me suis foirée sur le mec).


Les deux personnages sont fait en aquarelle sur un papier 180g normal que j'ai imprimé des silhouettes au préalable (j'ai dessiné les originaux et ensuite scanné et imprimé pour pouvoir faire plusieurs essais) . L'encre imprimée s'est complètement dissoute dans l'aquarelle et a donné une petite teinte rougeâtre qui finalement rend pas mal dans le dessin.
Voilà c'est tout pour aujourd'hui! N'hésitez pas à donner vos impressions...pour ceux qui me lisent encore ahah!
J'ai beaucoup plus de choses à montrer mais je manque cruellement de temps et aussi d'un scanner assez grand, car nous travaillons sur du format demi raisin ou A3 pour les planches BD. Mais j'espère remédier à tout ça dès que le conseil de classe sera passé.
En attendant à vos mines de crayons.
bO.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

A quoi tu penses ?